Traitement des ordures ménagères

enfouissement des ordures ménagères

Le chemin et le traitement des ordures ménagères

Sur le territoire, les sacs d’ordures ménagères sont collectés par les bennes d’ordures ménagères pour être déposés dans une unité de transfert. Cette dernière permet le vidage de plusieurs bennes
d’ordures ménagères dans des semi-remorques. Un semi-remorque peut contenir l’équivalent de trois bennes d’ordures ménagères. Les transports sont ainsi optimisés et les coûts limités.

traiter-ordure

Les sacs partent ensuite en centre d’incinération ou bien en centre d’enfouissement selon la provenance des sacs et la période de l’année :

  • pour le nord du SEROC (Collectéa, Communauté de communes Seulles, Terre et Mer et le SIDOM de Creully) : les sacs sont envoyés à l’incinérateur de Colombelles ou au centre d’enfouissement de Cauvicourt.
  • Pour le sud du SEROC (Pré-Bocage Intercom et l’intercom de la Vire au Noireau) : les sacs sont emmenés vers le centre d’enfouissement de Cuves.

Comment sont-ils traités ?

En centre d’enfouissement, les sacs sont déposés tels quels, dans des alvéoles étanches.

En centre d’incinération, les ordures ménagères sont brûlées entre 700 et 900 degrés. Les déchets produisent de la fumée et donc de l’énergie. Certains résidus subsistent après la combustion. Il s’agit des mâchefers : concassés pour être réintroduits comme matière première pour les travaux publics ou enfouis.

Des efforts à faire...

45 % des déchets de notre sac d’ordures ménagères n’y ont pas leur place ! 

Déchets recyclables, gaspillage alimentaire, déchets de déchèterie, déchets textiles, déchets compostables : il y a encore beaucoup d’erreurs retrouvées ou des efforts à faire.

Ce schéma illustre la composition de notre sac noir sur le territoire du SEROC.

EN SAVOIR PLUS...

Taille de police
Contraste